ICAR
Iconographie
et
archéologie
pour l'Italie préromaine
Accueil
Edition A.G. Gatti
Partenaires
FR EN IT
 TARQ114c
Oeuvre/objet
Technique
Emplacement
paroi de droite
Auteur de la fiche
NL-AF
A gauche du loculus, klinè fragmentaire (tissu orné de grecques et de damiers) portant une femme à demi couchée vers la gauche (couronne, bandeau, tunique, manteau, colliers, boucles d'oreilles, inscription à gauche de la tête CIE 5355 : VELI[A]) et un personnage fragmentaire à demi couché vers la gauche (couronne, tunique, inscription à gauche de la tête CIE 5354 : ARNTH VELCHA) tenant une branche à la main.
A gauche du loculus, arbuste fragmentaire ; à droite du loculus, arbuste (rouge) fragmentaire ; derrière la klinè, nuage noir.
Il s'agit d'une scène de banquet, avec TARQ114a.
Personnages
Les deux personnages sur la klinè, la jeune fille et le jeune homme, appartiennent à la famille des Velchas. La branche que tient le jeune homme évoque un passage de Stace (Silves II, 1, 203) décrivant des ombres dans l'au-delà. Le nuage noir qui entoure les personnages de la klinè ne doit pas être un fond contrastant, mais bien une nuée symbolisant les Enfers où se déroule la scène.
La femme et l'homme sont couronnés d'olivier.
Personnages
Référence bibliographique
La scène de banquet semble se dérouler en plein air. Le couple couché sur le lit semble être sous abri de feuillage. La tête de la femme désignée sous le nom de Arnth Velchas est d'un type si individuel qu'il faut la considérer comme un véritable portrait, ce que semble confirmer l'ajout du nom auprès de la figure. Les attitudes calmes du couple de banqueteurs, l'absence de foule, de serviteurs ou d'animaux ainsi que la nuée bleuâtre qui entoure les personnages indique que le symposion se déroule dans l'au-delà.
Les deux personnages sur la klinè constituent un couple d'Etrusques nés libres : Arnth Velcha, descendant d'une des plus nobles familles d'Etrurie, et sa femme Velia. Cette scène, parmi d'autres, montre que le banquet étrusque diffère du banquet grec en ce qui concerne la présence des épouses légitimes et l'absence d'hétaïres.
La scène représente un couple marital, celui de Arnth Velcha e Velia. Peut-être y a-t-il un lien de parenté avec la famille de la tombe des Boucliers (TARQ121).
Personnages
Il s'agit d'une scène de banquet. Peut-être y avait-il à l'origine une seconde figure féminine.
Le symposion, qui représente un moment emblématique de la vie aristocratique, s'adapte à des situations différentes. La nature de la documentation incite à privilégier pour le monde étrusque la valeur funéraire. Ici, la représentation du groupe familial entouré de jeunes et d'échansons ou de l'épouse reflète l'isolement du défunt.
Il s'agit d'une scène de banquet, dont il faut restituer vraisemblablement le pendant sur la paroi de gauche. Ce banquet est à mettre en relation avec celui du loculus de la paroi du fond (TARQ114a), et c'est vers lui et son personnage central que convergent les regards des personnages des parois latérales, qui appartiennent à la même famille.